-cole


-cole

-cole Élément, du lat. colere « cultiver, habiter » : agricole, arboricole, ostréicole, piscicole, sylvicole, viticole.

élément, du lat. colere, "cultiver, habiter".

⇒-COLE, élément suff.
Élément suff. empr. au lat. -cola, lui-même issu du verbe colo, -is, -ere dont il garde les princ. significations : 1. cultiver; 2. habiter; 3. honorer, vénérer, adorer, rendre un culte à.
A.— -cole formateur d'adj. composés dont le subst. fém. correspondant est un composé du subst. culture, par ex. arboricole / arboriculture; le premier terme du composé est tiré du lat. ou du grec.
1. -cole signifie ,,qui concerne la culture de`` (produits de la nature). Le premier élément est un rad. lat., gr. ou français :
agricole
aquicole
arboricole
horticole
oléicole (lat. olea, « olivier », oleum, « huile »), adj. « Qui concerne l'oléiculture ». Station oléicole (Lar. 20e)
osiéricole (fr. « osier »), adj. « Qui concerne l'osiériculture » (Lar. 20e)
rizicole (fr. « riz »), adj. « Qui concerne la riziculture » (Attesté ds LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
saccharicole (gr. sakkharos, « sucre »), adj. « Propre à la culture de la canne à sucre ou de la betterave sucrière ». Pays saccharicole (Ac. Compl. 1842)
sylvicole (lat. sylvicola, de sylva, « forêt »), adj. « Qui concerne la sylviculture ». Problèmes sylvicoles (Pt ROB.). Attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB., Lar. 20e
vinicole
viticole
2. -cole signifie ,,qui concerne l'élevage et la multiplication de`` (animaux). Le premier élément est un rad. lat., gr. ou fr. :
apicole
astacicole (lat. astacus, « écrevisse », du gr. , « écrevisse de mer »), adj. « Qui concerne l'astaciculture, l'élevage et la reproduction des écrevisses » (Lar. 20e)
avicole
conchylicole (gr. , « coquillage »), adj. « Qui concerne la culture des coquillages ». Établissements conchylicoles (A. BOYER, Les Pêches mar., 1967, p. 25)
mytilicole (gr. , « moule »), adj. « Qui concerne la mytiliculture » (Lar. 20e). Établissements mytilicoles (A. BOYER, Les Pêches mar., 1967 p. 80)
ostréicole (lat. ostrea, du gr. , « huître »), adj. « Qui concerne l'ostréiculture ». Industrie ostréicole (H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 413). Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Pt ROB. et Lar. 20e
piscicole (lat. piscis, « poisson »), adj. « Qui concerne la pisciculture » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Pt ROB., Lar. 20e)
séricicole
séricole, adj. « Qui concerne la sériculture ». Cf. séricicole. Attesté ds LITTRÉ et Lar. 20e
truiticole, trutticole, adj. néol. « Qui concerne la truiticulture, la trutticulture, l'élevage des truites » (ROB. Suppl. 1970)
3. -cole signifie ,,qui concerne la fabrication, la production, l'industrie de`` (produits naturels) :
brassicole
cidricole, adj. Cf. dér. cidre
œnicole (gr. , « vin »), adj. « Qui concerne le commerce des vins » (Lar. 20e)
salicole (lat. sal, « sel »), adj. « Qui concerne l'extraction et l'industrie du sel » (attesté ds Ac. 1878, 1932, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, ROB., Pt Lar. 1906 et Lar. 20e)
vinicole
B.— -cole signifie ,,qui habite sur, dans ou parmi``.
1. -cole formateur d'adj. et de subst. ayant trait princ. à la biol. animale et végét., et désignant souvent des plantes ou des insectes, notamment des parasites; précise le milieu ambiant où vit, se développe l'organisme.
a) BIOL. HUM. :
hominicole, adj. « Qui vit dans le corps humain ». Le bacille hominicole (Perrin ds Nouv. Traité Méd., fasc. 4, 1920-24, p. 378)
sanguinicole (lat. sanguis « sang »), adj. « Qui vit en parasite dans le sang ». Hématozoaires sanguinicoles (Lar. 20e et Thibaut ds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 1920-24, p. 109
b) BIOL. VÉGÉT. :
acicole
aéricole
alpicole
calcicole, adj. Cf. calci-
caulicole
confervicole, adj. « Qui croît au milieu des conferves » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892)
discicole (lat. discus, gr. , « disque »), adj. « Qui croît sur la tranche des arbres coupés » (Ac. Compl. 1842). Champignon discicole
ilicicole (lat. ilex, « yeuse »). adj. « Qui croît sur le houx » (Ac. Compl. 1842)
joncicole, adj. « Qui croît sur les joncs » (Ac. Compl. 1842, Lar. 20e)
ombraticole, umbraticole (lat. umbraticus, de umbra, « ombre »), adj. « Qui croît en terrain ombragé » (Ac. Compl. 1842, Lar. 20e)
saprolignicole (lat. saprus, gr. , « pourri », lat. lignum, « bois »), adj. « Qui croît sur le bois pourri » (PLAIS, 1969)
silicicole ou silicole (du fr. « silice »), adj. « Qui croît en terrain siliceux » (cf. L. PLANTEFOL, Cours de bot. et de biol. végétale, t. 1, 1931, p. 339; attesté aussi ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Pt ROB. et Lar. 20e)
taxicole (lat. taxus, « if »), adj. « Qui croît en parasite sur l'if » (attesté ds Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892, Lar. 20e)
turficole (du francique turba, « tourbe »), adj. « Qui croît sur ou dans une tourbière » (PLAIS. 1969)
c) BIOL. VÉGÉT. et ANIMALE. [En parlant d'organismes végét. ou animaux] :
amnicole (lat. amnis, « cours d'eau rapide »), adj. « Qui vit, qui croît au bord des rivières ». Plantes amnicoles (ROB.). Attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e
andicole, adj. « Qui vit, qui croît dans les Andes », Cf. andin. Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e
aquicole. Rem. On rencontre les composés suiv. a) Dulçaquicole, adj. « Qui vit, qui croît dans les eaux douces ». Espèces dulçaquicoles (B. GÈZE, La Spéléologie sc., 1965, p. 159). Attesté ds Lar. 20e (sans cédille faune dulcaquicole) et Lar. Lang. fr. b) Thermaquicole, adj. « Qui vit dans les eaux thermales » (SÉGUY 1967)
arboricole
argilicole, adj. « Qui vit, qui croît sur l'argile » (Ac. Compl. 1842)
campanicole (lat. campus, « plaine cultivée »), adj. « Qui vit, qui croît dans les champs » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
caricole (lat. carex, « laîche »), adj. « Qui vit, qui croît sur les laîches » (Ac. Compl. 1842)
carpinicole (lat. carpinus, « charme »), adj. « Qui vit, qui croît sur le charme » (Ac. Compl. 1842)
cellicole (lat. cella, « cave »), adj. « Qui vit, qui croît dans les caves » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
citricole (lat. citrus, « citronnier »), adj. « Qui vit, qui croît sur le citronnier » (Ac. Compl. 1842)
cornicole (lat. cornum, « cornouille »), adj. « Qui vit, qui croît sur le cornouiller » (Ac. Compl. 1842)
corticicole (lat. cortex, « écorce »), adj. « Qui vit, qui croît sur les écorces des arbres » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
déserticole (lat. deserta, « désert »), adj. « Qui vit, qui croît dans les lieux déserts » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
dumicole (lat. dumus, « buisson, hallier »), adj. « Qui vit, qui croît dans les buissons » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
éricicole (lat. erice, gr. , « bruyère en arbre »), adj. « Qui vit, qui croît dans les bruyères » (Lar. 20e)
fagicole (lat. fagus, gr. , « hêtre »), adj. « Qui vit, qui croît sur le hêtre » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
fimicole (lat. fimum et fimus, « fumier »), adj. « Qui vit, qui croît dans le fumier » (Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, Lar. 20e)
fraxinicole (lat. fraxinus, « frêne »), adj. « Qui vit, qui croît sur le frêne » (Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
frondicole (lat. frons, frondis, « feuillage »), adj. « Qui vit, qui croît sur les feuilles » (attesté ds Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
graminicole (lat. gramen, graminis, « herbe »), adj. « Qui vit, qui croît sur les chaumes ou au milieu des céréales » (attesté ds Ac. Compl. 1842 et Lar. 20e)
humicole, adj. « Qui vit, qui croît dans l'humus et les feuilles mortes » (Lar. Lang. fr.)
lichénicole, adj. « Qui vit, qui croît sur les lichens » (attesté ds LITTRÉ et Lar. 20e)
monticole (lat. mons, montis, « montagne »), adj. « Qui vit, qui croît dans les montagnes » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB., Pt ROB. et Lar. 20e)
muscicole (lat. muscus, « mousse »), adj. « Qui vit, qui croît sur les mousses » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
orbicole (de orbe, du lat. orbis, « disque de la terre »), adj. « Qui vit, qui croît sur tous les points du globe » (Pt ROB.) Plante orbicole (Pt ROB.). Attesté aussi ds LITTRÉ et Lar. 20e
palmicole (lat. palma, « palmier »), adj. « Qui vit, qui croît sur le palmier » (attesté ds LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
paludicole (lat. palus, paludis, « marais, étang »), adj. « Qui vit, qui croît sur les bords des marais » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
phréaticole (gr. , , « puits »), adj. « Qui vit, qui croît dans les nappes d'eau souterraines ». Rem. Attesté ds ROB. Suppl. 1970 qui date la première apparition du mot en 1887 ds Dambrée
pinicole (lat. pinus, « pin »), adj. « Qui vit, qui croît sur les pins ou les sapins » (attesté ds Ac. 1932, Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
radicicole (lat. radix, radicis, « racine »), adj. « Qui vit, qui croît sur les racines ». Phylloxéra radicicole (ROB. Suppl. 1970). Pucerons radicicoles (E. PERRIER, Traité de zool., t. 1, 1893, p. 1205). Rem. ROB. Suppl. 1970 date l'apparition du mot en 1846 ds BESCH.; attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e
ripicole (lat. ripa, « rive »), adj. « Qui vit, qui croît sur les rives des eaux courantes » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e). Rem. Ac. Compl. 1842 signale un synon. rivicole
sabulicole (lat. sabulum, « sable »), adj. « Qui vit, qui croît dans le sable » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
salicicole (lat. salix, salicis, « saule »), adj. « Qui vit, qui croît sur les saules » (Lar. 20e)
stagnicole (lat. stagnum, « eau stagnante, nappe d'eau »), adj. « Qui vit, qui croît dans les étangs » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
subcorticole (lat. sub, « sous »), adj. « Qui vit, qui croît sous les écorces » (PLAIS. 1969)
torrenticole, adj., néol. d'aut. « Qui vit, qui croît dans les torrents » (ROB. Suppl. 1970)
truncicole (lat. truncus, « tronc, souche »), adj. « Qui vit, qui croît sur les troncs d'arbres » (Ac. Compl. 1842)
urbicole (lat. urbs, urbis, « ville »), adj. « Qui vit, qui croît dans les villes » (attesté ds Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
zostéricole, adj. « Qui vit, qui croît sur les zostères » (attesté ds Ac. Compl. 1842 et Lar. 20e)
d) BIOL. ANIMALE. [Souvent en parlant d'insectes, d'oiseaux, de petits animaux] :
agaricicole
arboricole
arénicole
arvicole (lat. arvum, arvi, « terre en labour, champ »), adj. « Qui vit dans les champs ». Rat arvicole (Joyeux ds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 1920-24, p. 265). Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB. et Lar. 20e
ascidicole, subst. fém. « Crustacé qui vit dans la cavité branchiale des ascidies » (attesté ds GUÉRIN 1892)
avicole
blatticole Cf. rem. sous blatte
cavernicole
cavicole (lat. cavum, « trou »), adj. et subst. masc. « Qui vit dans les cavités ». Les cavicoles, larves qui vivent dans les cavités du nez ou des oreilles des animaux (E. GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 105). Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e
cisticole, cysticole (gr. , « ciste »), subst. masc. « Passereau dentirostre, chanteur, qui vit dans les marécages et fait son nid dans les roseaux » (cf. H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 153); attesté aussi ds GUÉRIN 1892)
conchicole (lat. concha, gr. , « coquille »), adj. « Qui vit dans ou sur une conque » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
convolvulicole (lat. convolvulus, « liseron »), adj. « Qui vit sur le liseron » (Ac. Compl. 1842)
cuticole (lat. cutis, « peau »), adj. « Qui vit sous la peau ». Larves cuticoles (E. BRUMPT, Précis de parasitologie, 1910, p. 588). Insectes cuticoles (Sacquépée, Garcin ds Nouv. Traité Méd., fasc. 3, 1920-24, p. 533). (Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
cystidicole (gr. , « vessie, poche »), adj. « Qui vit dans la vésicule biliaire » (Ac. Compl. 1842)
détriticole, adj. « Qui vit dans les détritus, les déchets organiques ». Espèce détriticole (E. BRUMPT, Précis de parasitologie, 1910 p. 501)
floricole (lat. flos, floris, « fleur »), adj. « Qui vit sur les fleurs ». Rem. Pt ROB. date le mot en 1842; attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892, ROB., Lar. 20e et Lar. Lang. fr.
fluvicole (lat. fluvius, « fleuve, rivière, eau courante »), adj. « Qui niche dans les rives des fleuves » (attesté ds GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
foliicole (lat. folium, folii, « feuille »), adj. « Qui vit sur les feuilles des végétaux » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
fongicole (lat. fungus, « champignon »), adj. « Qui vit sur les champignons ». Fourmis fongicoles (MAETERLINCK, La Vie des fourmis, 1930, p. 168). Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Lar. 20e et Lar. Lang. fr.
fruticole (lat. frutex, fruticis, « arbrisseau »), adj. « Qui niche dans les arbrisseaux » (Ac. Compl. 1842)
fucicole (gr. , « varech »), adj. « Qui vit dans les fucus ou les algues » (Ac. Compl. 1842)
gallicole, adj. « Qui vit dans les galles des végétaux ». Pucerons gallicoles (E. PERRIER, Traité de zool., t. 1, 1893, p. 1205). Rem. Pt ROB. date la première apparition du mot en 1839; (attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Lar. 20e et Lar. Lang. fr.)
gastricole (gr. , « estomac »), adj. « Qui vit dans l'estomac ou le tube digestif des animaux ». Larves gastricoles (E. BRUMPT, Précis de parasitologie, 1910 p. 501). (Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
herbicole, adj. « Qui vit dans l'herbe » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB. et Lar. 20e)
lapidicole (lat. lapis, -idis, « pierre »), adj. « Qui vit dans les pierres » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892)
larvicole, adj. « Qui vit en parasite dans des larves d'insectes » (attesté ds Ac. Compl. 1842 et LITTRÉ)
lignicole (lat. lignum, « bois »), adj. « Qui vit dans les bois » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Pt ROB. et Lar. 20e)
limicole (lat. limus, « limon, boue, fange »), adj. « Qui vit dans le limon sous-marin ». Amnélides limicoles (Pt ROB.). Emploi subst. Les limicoles. Attesté ds Ac. Compl. 1842, ROB. Suppl. 1970, Pt ROB. et Lar. 20e
merdicole, adj. « Qui fait son nid avec des excréments d'animaux herbivores ». Fourmis merdicoles (GUÉRIN 1892). Attesté ds LITTRÉ, DG et Lar. 20e
némoricole (lat. nemus, nemoris, « forêt renfermant des pâturages, bois »), subst. masc. « Passereau qui vit dans les bois et les jardins » (GUÉRIN 1892)
nidicole, adj. « Qui vit dans son nid ». Oisillon nidicole (CUISIN 1969); cf. aussi E. PERRIER, op. cit., t. 4, 1928-32, p. 3245)
nivicole (lat. nives, « neige »), adj. « Qui vit en groupe sur les névés ou les glaciers pendant l'hiver »
nodicole (lat. nodus, « nœud »), adj. « Qui vit dans les nodosités des tiges végétales » (attesté ds LITTRÉ et GUÉRIN 1892)
orduricole, adj. « Qui vit dans les ordures » (Lar. 20e)
pétricole (lat. petra, « roche »), adj. « Qui vit à l'intérieur des pierres ». Subst. masc. « Mollusque qui creuse les rochers » (cf. VERNE, Vingt mille lieues sous les mers, 1870, p. 79). Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e
pinguicole (lat. pinguis, « gras »), adj. « Qui vit dans la graisse » (Ac. Compl. 1842)
populicole (lat. populus, « peuplier »), adj. « Qui vit sur le peuplier » (attesté ds Ac. Compl. 1842 et GUÉRIN 1892)
praticole (lat. pratum, « pré, prairie »), adj. « Qui vit dans les prés » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892)
quercicole (lat. quercus, « chêne »), adj. « Qui vit en parasite sur le chêne » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
rubicole (lat. rubus, « ronce »), adj. « Qui vit dans les tiges des ronces ». Hyménoptère rubicole (Lar. 20e). Traquet rubicole (H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 149)
rupicole (lat. rupes, rupis, « paroi de rocher »), subst. masc. « Passereau qui vit dans les rochers ». Synon. vulg. coq de roche. Rem. Pt ROB. date la première apparition du mot en 1846
ruricole (lat. rus, ruris, « campagne »), adj. « Qui vit dans les champs » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
ruscicole (lat. ruscum et ruscus, « fragon épineux »), adj. « Qui vit dans le fragon » (Ac. Compl. 1842)
rusticole (lat. rusticus « de la campagne »), adj. « Qui vit dans les prairies » (attesté ds Ac. Compl. 1842 et Lar. 20e)
saxicole (lat. saxum), subst. masc. « Oiseau appelé aussi traquet, tarier, qui vit sur les rochers »
sépicole (lat. sepes), adj. « Qui vit dans les haies » (attesté ds Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
solénicole (gr. , « étui »), adj. « Qui vit dans un tuyau membraneux ». Vers solénicoles (Ac. Compl. 1842)
spongicole (lat. spongia), adj. « Qui vit en parasite sur les éponges, au milieu des éponges ». Subst. « Crustacé des mers chaudes » (GUÉRIN 1892)
sylvicole (lat. sylva, silva, « forêt, bois »), adj., vieilli. « Qui vit dans les bois » (Pt ROB.). Rem. Attesté par Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB., Pt ROB. et Lar. 20e; Pt ROB. date la première apparition du mot en 1616, repris en 1827
ténébricole (lat. tenebræ), adj. « Qui vit dans les ténèbres, les lieux obscurs ». Aranéides ténébricoles (GUÉRIN 1892). Attesté aussi ds Ac. Compl. 1842 et LITTRÉ
terricole, adj. et subst. masc. « Qui vit dans la terre ou la vase ». Amnélides terricoles (Pt ROB.). Larve terricole (H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909 p. 445). Attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB.
thalassicole (gr. , « mer »), subst. fém. « Microorganisme marin qui vit dans les mers d'Europe ». Les thalassicoles (E. PERRIER, Traité de zool., t. 1, 1893, p. 446). Attesté ds GUÉRIN 1892 et Lar. 20e
tubicole, turbicole, adj. « Qui vit dans un tube qu'il construit ». Amnélides tubicoles (Pt ROB.; H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 453). Rem. Pt ROB. date la première apparition du mot en 1839; attesté aussi ds Ac. Compl. 1842, ROB.; Ac. Compl. 1842 donne un synon. tubulicole
vaginicole (lat. vagina, « gaine »), subst. masc. « Infusaire qui vit sur des plantes aquatiques ou dans les eaux douces et dont le corps est enfermé dans une coque » (attesté ds Ac. Compl. 1842, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
vasicole, adj. « Qui vit dans la vase » (Ac. Compl. 1842)
2. -cole formateur d'adj. ou de subst. désignant des pers.; signifie « qui habite dans, qui fréquente ».
a) HIST. LITTÉR. :
morticoles, subst. masc. plur., péj., néol. d'aut. p. iron. « Médecins » (L. DAUDET, Les Morticoles, 1894). Ce soir, Léon Daudet nous lit quelques morceaux des « Morticoles », le livre contre les médecins (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1894, p. 541); (cf. R. MARTIN DU GARD, Un Taciturne, 1932, I, 6, p. 1257)
b) HIST. ROMAINE :
canalicoles (bas-lat. canalicolae), subst. masc. plur. « Pauvres qui habitaient les bords d'un canal au Forum » (Ac. Compl. 1842)
c) MYTHOLOGIE :
lemnicole, adj. masc. « Qui habite l'île de Lemnos ». Vulcain lemnicole (Ac. Compl. 1842)
régnicole (bas-lat. regnicola), subst. [Dans la lang. de la chancellerie] « Personne qui a la personnalité du pays qu'elle habite » (cf. HUGO, Le Rhin, 1842, p. 444). Anton. étranger. Rem. Attesté ds Ac. 1932, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB. et Lar. 20e; ROB. date l'apparition du mot en 1509.
C.— -cole formateur de subst. ou d'adj. désignant des pers. célébrant un culte à une divinité ou à ce qui en tient lieu. -cole signifie ,,qui honore, qui vénère, qui rend un culte à, adorateur de`` (dans les domaines théol., liturg. ou myth.). La valeur parfois légèrement péj. de ces termes vient peut-être de chez Rabelais, p. ex. sorbonicole ds PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 1051.
1. MYTHOLOGIE :
caelicole. Cf. célicole
célicole
2. LITURG. CATHOL. :
christicole
cordicole (lat. cor, cordis, « cœur »), subst. masc. « Adorateur du Cœur du Christ, qui rend un culte au Sacré-Cœur » (attesté ds Ac. Compl. 1842 et GUÉRIN 1892)
déicole (lat. deus, « divinité, dieu »), adj. et subst. « Adorateur d'une divinité ». Peuple déicole (Lar. Lang. fr.);(cf. aussi HUYSMANS, Sainte Lydwine de Schiedam, 1901, p. 182). Attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, ROB. Lar. 20e
démonicole (gr. daïmon), adj. « Adorateur des démons » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
hominicoles, subst. masc. plur. « Adorateurs d'un homme » (attesté ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
ignicole (lat. ignis, « feu »), adj. et subst. « Adorateur du feu ». Les Guèbres ignicoles (Lar. 20e); cf. aussi DU CAMP, Le Nil, 1854, p. 171). Attesté ds Ac. 1835, 1878, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, Lar. 20e et Lar. Lang. fr.
papicoles, subst. masc. plur. « Adorateurs d'un pape » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
plébicole (bas-lat. plebicola), adj. « Qui vénère la plèbe, qui la flatte » (attesté ds Ac. Compl. 1842, LITTRÉ, GUÉRIN 1892 et Lar. 20e)
républicole, adj., peu usité. « Qui vénère une République » (Ac. Compl. 1842; Code civil, 1804, art. 980, p. 178)
serpenticoles, subst. masc. plur. « Adorateurs du serpent (d'airain, dans la Bible = les Hébreux) » (Ac. Compl. 1842)
ventricole (lat. venter, -tris, « ventre »), adj. « Qui rend un culte à son ventre, qui aime trop la bonne chère » (HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1895, p. 223)
vitulicoles (lat. vitellus, -i, « veau »), subst. masc. plur. « Adorateurs du veau (d'or, dans la Bible = les Hébreux) » (Ac. Compl. 1842)
Vitalité. Le suff. est le plus vivant dans les domaines de la bot. et de la zool. pour décrire l'environnement de la faune et de la flore (biol. animale et végét.). Il se développe avec le progrès des cultures, des industr. et des sc. de la vie organique. Avec un sens voisin l'élément suff. -bie (cf. bio- rem. 2) est moins vivant et ne concerne pas les organismes végét. Le suff. existait déjà en bas-lat. dans les subst. masc. composés désignant des pers., p. ex. a) Agricola « qui habite la terre ». Monticola « qui habite la montagne ». Regnicola « qui habite le royaume ». Sylvicola « qui habite la forêt ». b) Viticola « qui cultive la vigne ». c) Christicola « qui adore le Christ ». Deicola « qui adore une divinité ». d) Caelicola « qui habite le ciel; qui adore le ciel ». Au XXe s. le suff. peut s'adjoindre à un rad. fr. cf. supra osiéricole, rizicole, truiticole, alpicole, etc.
BBG. — DARM. 1877, p. 220. — DUB. Dér. 1962, p. 22, 70-71, 104.

Élément, du lat. colere « cultiver; habiter », et servant à former des adjectifs relatifs à la culture, à la production; ou à l'habitat. notamment Aéricole, agricole, apicole, aquicole, arboricole, arénicole, arvicole, avicole, calcicole, cavernicole, déicole, floricole, gallicole, herbicole, ignicole, lignicole, orbicole, ostréicole, piscicole, rupicole, salicole, séricicole, sylvicole, terricole, tubicole, vinicole, viticole.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.